Lutte contre l’insécurité : Les populations appelées à se démarquer des terroristes pour minimiser les risques de dommages collatéraux

Des dizaines de terroristes neutralisés depuis le 22 mars dernier, plusieurs autres interpellés ; d’importants matériels saisis… Tels sont, entre autres, les exploits de l’armée malienne dans la lutte contre les forces du mal. Aussi, face à la récurrence d’accusations d’exactions contre les civils, les populations sont invitées, par l’état-major, à se démarquer des terroristes pour minimiser les risques de dommages collatéraux « sachant la leçon apprise pendant les dernières confirme l’emploi de civils comme de boucliers humains ».

Dans son combat ardent contre l’insécurité, les forces armées maliennes ont enregistré, ces derniers jours, d’énormes victoires contre les forces du mal. Selon le communiqué du chef d’État général des armées, depuis le 22 mars 2022, les FAMa ont visé le cœur du dispositif des terroristes avec les actions majeures résumées « en plus des activités de routine de sécurisation de routine des foires, d’escortes, des relèves, de patrouille de sécurisation des personnes et leurs biens de même que la lutte contre la débandant, l’intensification sur la recherche du renseignement et les reconnaissances offensives particulièrement au centre au sud ».

Dans la zone sud, dans la localité de Diéma précisément, les FAMa ont neutralisé, selon le communiqué du chef d’État général des armées, 3 terroristes et ont interpelé 11 autres. Parmi les 11 suspects terroristes interpellés figurent 8 Mauritaniens qui ont été relâchés. Quant aux autres, ils ont été mis à la disposition de la prévôté. L’armée malienne a également saisi d’importants matériels dont 3 sacs d’engrais, divers matériaux servant à la fabrication d’engins explosifs improvisés, 2 motos, 4 fusils de chasse, 2 PM, 6 téléphones et des vivres. Aussi, 3 engins explosifs ont été détruits.

Le chef d’État-major général des armées, dans son communiqué, dans le théâtre centre de l’opération Maliko, 4 suspects dont Amadou Boubacar Diallo, un poseur de mine ; Hassane Amadou Diallo ; Maloud Cissé et Hamandoun Cissé ont été interpellés. Ce n’est pas tout : 4 batteries, du matériel de communication et des rouleaux de fils conducteur servant à la fabrication d’EEI ont été récupérées.

« Les reconnaissances offensives dans la zone inondée de Niono des villages de Faba Koura, Faba Koro et Niébébougou permanemment harcelés par les terroristes ont permis de détruire les positions des assaillants et de desserrer l’étau sur les populations », précise-le communique qui fait état d’un bilan de 4 terroristes neutralisés, 3 AK47, 1 véhicule KIA et 2 véhicules récupérés ; 4 EEI détruits.

Dans la localité de Tominian et Yorosso, les FAMa ont neutralisé 14 terroristes, interpellé 3. Elles ont aussi incendié 12, récupéré 1 fusil mitrailleur, 1 AK47, 4 carabines chinoises, 3 talkies de longue portée ,23 téléphones portables, 1 ordinateur, 5 clés USB et 2 disques durs.

Par ailleurs, le chef d’État-major général des armées a affirmé que les allégations « d’exactions qui circulent sur les réseaux sont prises très au sérieux et sont en cours de vérification pour d’éventuelles investigations et enquêtes par la gendarmerie si elles sont confirmées ». Mais il a invité les populations à se démarquer des terroristes pour minimiser les risques de dommages collatéraux « sachant la leçon apprise pendant les dernières confirme l’emploi de civils comme de boucliers humains », précise-t-on.

B. Guindo

Source : LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.