Lutte contre le terrorisme : LES MOTOS DEUX ROUES INTERDITES DANS LES CERCLES DE NIONO ET MACINA

Les autorités ont décidé de réagir efficacement à l’insécurité ambiante qui règne actuellement dans le centre et une partie du sud du pays où des attaques terroristes ont occasionné la mort de plusieurs militaires et civils.

general-didier-dacko-chef-etat-major-general-adjoint-armees-militaire

A partir du 20 février prochain, la circulation des motos à deux roues sera interdite d’un village à un autre dans les circonscriptions administratives de Ké-Macina, de Niono et dans les communes rurales de Bellen et N’Komandougou (sous-préfecture de Doura, cercle de Ségou). C’est une décision du chef d’état-major général des armées qui a été initiée dans le cadre de la lutte anti-terroriste dans les localités concernées.
Toutefois, l’interdiction ne concerne pas les motos tricycles, les motoculteurs et autres bicyclettes. Dans l’application de la présente mesure, le chef d’état-major général des armées ordonne de détruire sur place toute moto à deux roues aperçue en dehors des endroits autorisés.

M. KEITA

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *