Lutte contre le terrorisme : l’aménagement des terres cultivables comme solution

Les attaques terroristes au Nord et au Centre du pays mettent en péril la cohésion sociale au sein des communautés, selon plusieurs observateurs. Ces groupes armés profitent de cette fragilité pour enrôler et recruter des jeunes dans les zones de conflits. Pour maintenir la cohésion sociale, les jeunes demandent à l’Etat d’aménager des terres cultivables et créer de nouvelles filières agricoles. L’objectif, selon eux, est d’ouvrir des opportunités pour cette jeunesse. Cependant, des sociologues estiment qu’il est temps de réviser nos valeurs traditionnelles et culturelles.
Imirana Kilou Maiga

 

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *