Lutte contre le terrorisme : Des véhicules pour l’unité d’élite de la gendarmerie

L’Union européenne appuie la Gendarmerie nationale dans la lutte contre le terrorisme dans le cadre d’un programme intitulé « CT Sahel ». Elle vient d’offrir 8 véhicules au Peloton d’intervention de la Gendarmerie nationale (PIGN) à travers son projet « Civopol CT-Sahel ». Les engins ont été remis vendredi au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’Ecole de gendarmerie à Faladié. Cette cérémonie de remise était présidée par le ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, le général Tiéfing Konaté, qui avait à ses côtés le 1er conseiller politique à la Délégation de l’Union européenne dans notre pays, Bertrand Soret, et le directeur général de la Gendarmerie nationale, le colonel Diamou Keïta.Gendarmerie police bamako voiture engin

Il faut savoir que le PIGN est l’unité d’élite de la Gendarmerie nationale, capable d’intervenir sur des situations de crise (attentat ou prise d’otage). C’est pour renforcer ses capacités que l’Union européenne a initié à son intention un programme qui se veut un instrument de stabilité long terme. Les 8 véhicules d’intervention dont 4 pick-up destinés au transport du personnel et 4 pick-up pour le transport du matériel, ont coûté 183 millions.

Le programme européen vise à apporter un appui aux forces de sécurité intérieure et à la justice en matière de lutte contre le terrorisme dans la sous-région, notamment chez nous, en Mauritanie et au Niger.

Le budget total prévu pour financer le programme est de 5 milliards de Fcfa sur trois ans (2011, 2012 et 2013). La mise en œuvre de l’initiative est assurée par l’opérateur français Civipol Conseil, en partenariat avec FIAPP (Espagne), les carabiniers italiens, OCAM (Belgique) et AEI (Autriche).

Depuis la reprise de la coopération de l’Union européenne en mars dernier, plusieurs formations ont été organisées dans le cadre du projet « CT Sahel » au profit de la justice et des forces de sécurité. D’autres actions sont en cours pour appuyer le PIGN. Deux formations sont programmées en 2013 et 2014.

Le 1er conseiller politique à la Délégation de l’Union européenne a expliqué qu’au regard de la situation actuelle dans laquelle se trouve notre pays, le renforcement des services régaliens et de la sécurité intérieure parait être plus que jamais une priorité pour que l’Etat puisse faire face à la menace terroriste. L’Union européenne appuie les forces de sécurité à travers un programme d’urgence, pour leur permettre de se réinstaller dans les régions du nord dans les meilleures conditions logistiques, a par ailleurs révélé Bertrand Soret.

Le directeur général de la Gendarmerie nationale a relevé que les véhicules ainsi offerts faciliteront la mobilité et l’efficacité des actions futures de l’unité d’élite de la gendarmerie.

Kadidia BATHILY

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *