Lieutenant – Colonel Cyril Lordanow adjoint au commandant de Barkane ou nouveau gouverneur de France au Mali.

Intervenant récemment sur la situation sécuritaire au Nord – Mali, lors d’une interview accordée à Mikado FM, la radio de la MINUSMA, l’officier français disait ceci : ” Barkane frappera tous ceux qui sont proches des terroristes. Il y a une expression qui dit : ” on ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens.

Général Barrera officier soldat militaire francais chef minusma serval barkhane patrouille nord mali kidal gao tombouctou

Barkane va aider à sortir de l’ambiguïté parfois, il s’avère que des éléments, sûrement incontrôlés, peuvent avoir une certaine proximité avec des terroristes, ils peuvent être de la CMA, ils peuvent être de la Plateforme,… en tout état de cause, Barkane les frappera parce qu’ils sont des terroristes… ”

Lieutenant – colonel de son état, en poste au Mali pour le compte de l’opération de son pays, la France, Cyril Lordanow a par la suite versé dans une communication de séduction. Du genre, ” nous avons saisi 2000 obus… 700 grenades,… 140 terroristes mis hors de combat… ”

A l’entendre donc parler, l’on a l’impression que l’autorité malienne n’existait plus. Or à ce que l’on sache, il y a bel et bien un gouvernement au Mali. Un Président de la République fut élu en 2013 au suffrage universel. Ils disposent d’une Armée bien qu’ayant aujourd’hui des difficultés.

L’opération Barkane est intervenue pour aider le Mali dans son combat contre le terrorisme. A ce titre, Barkane devrait se soumettre à l’Autorité malienne. Ou dans une moindre mesure, travailler avec cette Autorité. Il ne sied point à un officier français d’apprécier la nature des combattants sur le terrain. A défaut d’être un nouveau Gouverneur de France au Mali, l’officier français et son opération devraient accompagner les pouvoirs publics maliens à asseoir toute leur autorité sur toute l’étendue de leur territoire. Les récents combats de Kidal ne viennent – ils pas prouver qu’en réalité Barkane continuait de laisser pourrir la situation. Histoire de consacrer la partition de fait du pays !

Quelle qualité a-t-il pour qualifier tel ou tel de terroriste ? Ne prendrait-il pas El Hadj Gamou de terroriste ? Qui mieux que Alghabass Ag Intallah serait un terroriste ? Leader de la CMA, n’a-t-il pas laisser de pauvres Administrateurs civils se faire égorger en mai 2014 à Kidal ?

B. Koné

Source : Le Malien

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *