Les États-Unis réitèrent leur engagement pour des élections libres, crédibles et transparentes au Mali

Dans une déclaration de l’Ambassade des Etats-Unis pour les Elections Présidentielles de 2018 au Mali, en date du 26 juillet 2018, les États-Unis réitèrent leur engagement pour des élections libres, crédibles et transparentes au Mali. Les libertés d’expression, de réunion et d’association sont essentielles à la poursuite de la démocratie dynamique du Mali. « Nous encourageons tous les Maliens à participer pacifiquement et de manière transparente au processus politique. Le gouvernement des États-Unis a fourni plus de 7 millions de dollars en soutien direct à un processus électoral crédible au Mali », précise la déclaration. Des observateurs électoraux du Mali, de la CEDEAO, de l’UA, de l’UE, des États-Unis, d’autres pays, d’organismes internationaux et d’organisations non gouvernementales seront présents pour les élections au Mali. Ensemble, ils observeront le vote et fourniront des informations qui seront prises en compte dans les évaluations de la conformité des élections aux normes internationales. « Après l’issue favorable de ces élections, le gouvernement des États-Unis continuera à travailler avec les autorités élues du Mali et nous exhortons le président élu à rester engagé à mettre en œuvre intégralement et rapidement l’Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation au Mali », note la déclaration. Lisez la déclaration ci-dessous :

Déclaration de l’Ambassade des Etats-Unis pour les Elections Présidentielles de 2018 au Mali

(Bamako, 26 juillet 2018) – Le 29 juillet, les Maliens vont voter à une importante élection présidentielle. Les États-Unis réitèrent leur engagement pour des élections libres, crédibles et transparentes au Mali. Nous acclamons la majorité des candidats qui ont signé le code de bonne conduite et qui se sont engagés dans des campagnes pacifiques. Nous encourageons vivement toutes les parties maliennes, en particulier les candidats à la présidence, à s’engager résolument dans la mise en œuvre de l’Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation. Les États-Unis appellent tous les acteurs politiques et sociaux à éviter le recours à la violence pendant le processus électoral et à utiliser les voies légales et constitutionnelles pour régler les différends.

Les Etats-Unis réaffirment leur soutien au Mali et en particulier notre engagement auprès des autorités et du peuple maliens pour un processus électoral calme et respectueux, et de s’appuyer sur les résultats de cette élection pour consolider une paix durable et une véritable sécurité dans tout le pays. L’Ambassade des États-Unis exhorte tous les partis et candidats à réitérer à leurs électeurs que toute violence ou tentative illégale de perturber le processus démocratique est inacceptable.

Avant et après les élections du 29 juillet, nous appelons tous les Maliens à rester pacifiques et à respecter le processus démocratique. Lors des débats et de échanges d’idées sur la façon d’améliorer la situation au Mali et de parvenir à une paix durable et à une gouvernance améliorée, les échanges devraient être courtoises et se dérouler dans une atmosphère de tolérance et de respect. Les libertés d’expression, de réunion et d’association sont essentielles à la poursuite de la démocratie dynamique du Mali. Nous encourageons tous les Maliens à participer pacifiquement et de manière transparente au processus politique.

Le gouvernement des États-Unis a fourni plus de 7 millions de dollars en soutien direct à un processus électoral crédible au Mali. Notre assistance technique et financière donne accès à l’information aux électeurs, aux équipes d’observation électorale et à un engagement accru des jeunes et des femmes dans le processus politique du Mali. Les États-Unis ont également fourni un soutien indirect par le biais de l’ONU et de nombreuses institutions et programmes visant à renforcer la gouvernance et le processus électoral au Mali.

Des observateurs électoraux du Mali, de la CEDEAO, de l’UA, de l’UE, des États-Unis, d’autres pays, d’organismes internationaux et d’organisations non gouvernementales seront présents pour les élections au Mali. Ensemble, ils observeront le vote et fourniront des informations qui seront prises en compte dans les évaluations de la conformité des élections aux normes internationales.

Après l’issue favorable de ces élections, le gouvernement des États-Unis continuera à travailler avec les autorités élues du Mali et nous exhortons le président élu à rester engagé à mettre en œuvre intégralement et rapidement l’Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation au Mali.

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *