Les djihadistes se réinstallent à Fatoma

Pour ceux qui ne le savent pas, cette contrée proche de Mopti a récemment joui du privilège d’abriter le lancement officiel de l’année scolaire 2018-2019, sous la houlette du Premier ministre SoumeylouBoubeyeMaiga accompagnée d’une imposante délégation pour la circonstance.

Le hic est qu’à peine la cérémonie terminée que l’anarchie djihadiste a repris ses droits. Les écoles ont été refermées sans avoir été totalement ouvertes et les enseignants chassés de la ville comme dans la panoplie d’autres contrées où l’enseignement public fait les frais de l’intolérance islamiste. L’espoir d’un retour à la normale est toutefois permis avec l’élimination d’Amadou Kouffa et de nombreux autres chefs djihadistes qui entretenaient la guerre contre les écoles publiques maliennes. Même si les organisations djihadistes ont cette réputation d’hydres et de serpents de mer.

Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *