Le Super camp de la MINUSMA à Kidal visé par des obus de mortier hier Au moins un casque bleu tchadien blessé et de légers dégâts matériels

Au moins six obus de mortier sont tombés, hier mercredi 3 avril, dans le Super camp de la MINUSMA, à Kidal. Bien qu’aucune victime n’ait à déplorer, on relève tout de même un casque bleu blessé et de légers dégâts matériels.

 

elon nos sources, c’est peu après 14 heures que des obus de mortier ont commencé à viser le Super camp de la MINUSMA à Kidal. Une situation qui a causé une panique générale sur la ville tellement que les déflagrations étaient fortes.

Même si aucune perte en vie humaine n’a été signalée, un casque bleu du contingent tchadien a été blessé. D’aucuns font aussi état de quelques légers dégâts matériels.

Il convient de reconnaitre que cette situation intervient alors que depuis un certain Kidal vit une grogne des populations qui, subitement, sont devenues très hostiles à la présence de militaires étrangers.

Aussi, le Super Camp de la MINUSMA à Kidal est régulièrement pris pour cible. La dernière attaque meurtrière enregistrée par ce lieu est survenue en février 2016 lorsqu’au moins sept casques bleus du contingent guinéen ont trouvé la mort.

Pour l’heure, l’identité des victimes n’a pas encore été établie faute de revendication, mais l’attaque porte la signature du groupe terroriste Ançar dine dont le chef Iyad Ag Ghali dirige aussi la Coalition de groupes terroristes évoluant au Sahel sous la coupe d’Al-Qaïda  » le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans » (GSIM).

Massiré DIOP

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *