Le président nigérien prend part au somment des chefs d’Etat du G5 Sahel à Nouakchott (officiel)

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a quitté Niamey ce lundi pour Nouakchott en Mauritanie où il participera à un sommet des chefs dEtat et de gouvernement des pays membres du G5 Sahel prévu du 24 au 25 février, a annoncé la présidence nigérienne.

Il est accompagné dans ce déplacement des ministres des Finances, Diop Mamadou, des Affaires étrangères et de la Coopération, Kalla Ankourao, et de la Défense Issoufou Katambé.

Ce sommet, de source proche du dossier, aura à son programme, entre autres, lexamen et lévaluation des progrès réalisés dans le cadre de la montée en puissance de la force conjointe G5 Sahel.

Créé le 16 février 2014 à Nouakchott, en Mauritanie, le G5 Sahel est né de l’ambition des dirigeants des pays membres (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), de garantir les conditions de paix, de sécurité et de développement durable dans l’espace sahélo-saharien.

Cependant, la force conjointe G5 Sahel, composée des armées des pays membres pour lutter contre le terrorisme dans cet espace, a des difficultés à être pleinement opérationnelle faute de soutien conséquent de la communauté internationale, en dépit des multiples appels lancés par les dirigeants du G5 Sahel.

La vaste zone sahélo-saharienne, peut-on rappeler, rassemble l’une des plus grandes concentrations des menaces sur la paix, la sécurité et le développement, avec notamment la présence de groupes terroristes comme Boko Haram dans les pays riverains du lac Tchad, de mouvements djihadistes dans le nord du Mali ainsi que de trafiquants de drogue qui écument le sud libyen.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *