Le président ghanéen Nana Akufo-Addo prend les rênes de la CEDEAO pour une période d’un an

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo occupe depuis le lundi 7 septembre, la présidence tournante de la CEDEAO. Conscient des défis auxquels fait face la Communauté sous-régionale, il a appelé tous les Etats à collaborer afin de maintenir « les valeurs communes de gouvernance ».

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo (photo), a été élu à l’unanimité par ses pairs à la présidence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), lors du 57e Sommet de l’institution tenu à Niamey (Niger), le lundi 7 septembre.

Il remplace ainsi le président du Niger, Mahamadou Issoufou, pour une période d’un an. « Excellences, je suis pleinement conscient des défis auxquels l’Afrique de l’Ouest est confrontée », a déclaré Nana Akufo-Addo après son élection.

Au nombre de ces défis, a souligné le président ghanéen, figurent notamment la situation dans le sahel et les régions septentrionales du Nigeria, la pandémie de la covid-19, l’entrée en vigueur imminente de la zone de libre-échange continentale africaine le 1er janvier 2021, l’union monétaire au sein de l’espace CEDEAO, et la consolidation de la gouvernance démocratique au sein de la Communauté sous-régionale.

« Ceux d’entre nous qui croient fermement en l’intégration ne peuvent faire mieux que d’appuyer pleinement les décisions régionales. Grâce à cela, nous renforcerons la confiance institutionnelle et l’intégrité des organes structurels de la CEDEAO », a-t-il déclaré.

Invitant, par la même occasion, tous les Etats à « collaborer pour garantir que nous adhérons et maintenons les valeurs communes de gouvernance, c’est-à-dire les principes de responsabilité démocratique, le respect des libertés individuelles et des droits de l’homme, et l’état de droit ».

Borgia Kobri

Source: agenceecofin

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *