Le Mali met en vente son sous-marin nucléaire

L’armée malienne annonce des performances inégalées et un tarif concurrentiel et négociable.

Face aux défis qui se présentent après la réélection du président Ibrahim Boubacar Keita (IBK), le gouvernement malien annonce son intention de vendre son sous-marin nucléaire.

Un communiqué publié sur le site du ministère de la défense malien vante les performances de l’engin et annonce un tarif plus que concurrentiel et très négociable.

Pour le ministre de la défense malien, c’est la générosité légendaire des maliens qui pousse à la vente de l’engin. « Notre sous-marin nous a bien servi et nous nous disons qu’il peut servir à une puissance amie », souligne-t-il.

La Niger figure parmi les potentiels acquéreurs. Une commission d’évaluation mise sur pieds par le parlement nigérien doit se rendre prochainement à Bamako pour évaluer l’état du sous-marin et discuter avec l’armée malienne des contraintes liées à la gestion d’un sous-marin dans un pays dépourvu d’accès à la mer.

L’opposition malienne qui s’était opposée à l’achat du sous-marin Ibrahim Boubacar Keita s’oppose maintenant à sa revente.

« Nous savons que le pouvoir veut vendre ce sous-marin qui fait la fierté des maliens pour permettre à IBK de récupérer tout l’argent dépensé pendant la campagne électorale. Nous nous opposons formellement à cette vente », souligne Amadou Maïga, porte-parole de l’opposition malienne.

Source: stateafrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *