Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne les attaques contre des casques bleus au Mali

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné dimanche les attaques qui ont visé la veille des casques bleus au Mali, qui ont fait un mort et plusieurs blessés.

Dans un communiqué, les membres du Conseil de sécurité “ont condamné dans les termes les plus forts” ces attaques perpétrées samedi contre des véhicules de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Tombouctou et à Tessalit.

Un casque bleu nigérian a été tué et un autre blessé par des assaillants non identifiés à Tombouctou (centre), tandis qu’un autre incident survenu à Tessalit (nord-est) a blessé trois casques bleus tchadiens.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leurs sincères condoléances et leur sympathie à la famille des victimes, ainsi qu’au Nigeria et à la MINUSMA, selon ce document.

Ils ont aussi “exprimé leurs inquiétudes à la situation sécuritaire au Mali et à la dimension transnationale de la menace terroriste dans la région du Sahel. Ils ont exhorté les parties maliennes à mettre pleinement en œuvre l’accord sur la paix et la réconciliation au Mali sans plus tarder”.

Près de 200 membres de la MINUSMA sont morts depuis la création de cette mission en 2013, ce qui en fait l’opération de maintien de la paix la plus meurtrière au monde.

Les casques bleus ont été déployés dans ce pays d’Afrique de l’Ouest après que des rebelles touaregs et des groupes islamistes se soient emparés du nord du pays en 2012.

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *