Le Chérif de Nioro précise sa position sur la crise sociopolitique au Mali

Nioro, 15 août (AMAP) Le Chérif de Nioro, Bouillé Haidara, s’est dit, vendredi, “très fâché” contre le Premier ministre Boubou Cissé qu’il accuse de lui avoir caché les réalités du pays, dans une intervention précisant sa position sur la crise au Mali, a appris l’AMAP sur place.

« J’ai compris les démarches entreprises par le Premier ministre et son gouvernement jusque-là. Ils m’ont toujours trompé », a poursuivi le guide religieux qui s’est adressé à ses fidèles, comme il le fait, habituellement, après la Prière de vendredi, à la Zawiya de Nioro.

Bouillé Haidara, qui avait reçu, jeudi, une délégation du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), conduite par l’imam Mahmoud Dicko, a précisé sa position en ajoutant que « les explications que Mahmoud Dicko et Choguel Maiga (lui) ont données montrent qu’(il) a toujours été trompé ».

Le Chérif de Nioro a réitéré sa « confiance en l’Imam Dicko et son soutien à toutes les idées » du responsable moral de la contestation du pouvoir qu’il a qualifié d’ « homme de foi, très sérieux et soucieux du développement du pays ».

« Je ne soutiens pas le M5 (Ndrl : M5-RFP) dans ses actions. J’invite, donc, les responsables du mouvement à rester dernière Dicko », a encore dit Bouillé Haidara. “Je leur dis (aux responsables du M5-RFP) de rester dernière Dicko pour bénéficier de mon soutien, car j’ai fort confiance en ce Monsieur qui m’a toujours obéi et respecté », a insisté le Chérif de Nioro.

Il avait demandé, jeudi, au M5-RFP, à travers l’imam Dicko, de laisser le président Ibrahim Boubacar Keita achever son mandat et de donner une autre chance au Premier ministre, Dr Cissé. Le religieux a, alors, vivement encouragé les responsables du mouvement à aller à la négociation et s’est dit opposé à toutes formes de violence.

A l’issue d’une ultime discussion avec le guide religieux de Nioro, l’imam Dicko, qui a dit être contre le départ du président, aurait développé des arguments supplémentaires infléchissant la position de son hôte, devenu moins catégorique, sur le maintien du Chef du gouvernement.

MD/MD (AMAP)

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *