La réconciliation en marche au Mali : Ahmada Ag Bibi annonce son arrivée à Bamako immédiatement après les résultats des législatives

Ahmada Ag Bibi, député sortant de la localité d’Abéibara sous les couleurs de l’Adéma et aujourd’hui candidat à sa propre succession sous les couleurs du Rassemblement pour le Mali (RPM), que nous avons contacté ce soir, dit être en pleine campagne pour les législatives du 24 novembre. L’homme qui se trouve à Kidal présentement dit être en concurrence avec un indépendant dans le cercle d’Abéibara.

Ahamada Ag Bibi rébellion séparatiste touareg Azawad HCUA M. Jean Bosco MINUSMA)

Un jeune qui a décidé de le défier dans les urnes. Ce n’est donc pas comme 2007 où il était le seul candidat dans la circonscription aux législatives.

Mais Ag Bibi est confiant quant à sa brillante victoire dès le premier tour, pourquoi pas, convaincu qu’il bénéficie toujours de la confiance des populations du cercle.  Et dès la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle, Ag Bibi compte se rendre immédiatement à Bamako pour certainement célébrer sa victoire avec sa nouvelle famille politique, le RPM du président IBK. C’est dire que la réconciliation nationale est bien en marche au Mali.

Ex-numéro 2 d’Ansar Eddine pendant l’occupation du Nord, Ag Bibi fait parti des gens contre lesquels la justice malienne avait lancé des mandats d’arrêt avant qu’ils ne soient levés par les nouvelles autorités qui ont estimé que pour faciliter le dialogue politique entre Bamako et les groupes armés il était nécessaire de lever les mandats d’arrêt contre certains responsables des rebelles.

Député sortant sous les couleurs de l’Adéma, Ahmada Ag Bibi entend retrouver les siens pour cette nouvelle législature et la voie semble être balisée pour ça.

Avant son élection comme député en 2007, Ahmada Ag Bibi était dans la rébellion du Mouvement du 23 mai pour le changement. C’est à ce titre d’ailleurs qu’il a signé l’Accord d’Alger avec le général Kafougouna Koné, ancien ministre de l’Administration territoriale le 6 juin 2006.

SOURCE / BAMADA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *