LA MINUSMA lance une attaque terroriste contre les civils à Gao

BAMAKO, le 13 novembre 2018 – Mahamat Saleh Annadif, The Special Chef of Secretary to the MINUSMA, a déclaré qu’il était vraiment indigné par l’orgueil de la voiture piégée perpétrée hier soir le 12 novembre à Gao. , qui a fait plusieurs victimes et blessés civils.

«  Cette attaque est désormais plus ciblée. Ces victimes innocentes étaient des habitants de Gao sans défense, parmi eux des femmes et de très jeunes enfants. »A déclaré M. Annadif. «Parmi les victimes il y avait également des contractants civils de la MINUSMA venus à Gao pour aider à sauver des vies et porter assistance aux populations. » At-il ajouté.

  1. Annadif condamne avec la plus grande vigueur de l’acte odieux et de la présente, au nom de la Mission des Nations Unies au Mali, ses sincères condoléances aux familles des victimes, au peuple et au gouvernement du Mali, prompt prompt à restaurer.

This Attack Is Over This Is Against on Attensive Against For Forces, dont les civils ont été majoritairement majoritaires, des femmes et des enfants de 9 mois à 14 ans. Il n’y a aucun acte, acte de courage, revendiqué, mais plutôt une lourde responsabilité qu’il faut assumer aux yeux du monde et surtout au peuple malien.

Notant que des progrès notables ont été récemment accomplis dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, M. Annadif a déclaré que: «Les ennemis de la paix ne réussiront pas à se rendre sur la marche des Maliens vers le retour définitif de la paix et de la stabilité dans le pays avec, de leurs côtés, de la communauté internationale ».

***********************************

 

Communiqué

 

Ce lundi, 12 novembre 2018, vers 20 heures, un véhicule 4 × 4 piégé a fait irruption dans la cour d’une résidence au 8ème quartier de Gao sur la route “Wabaria”. L’explosion de la charge dans le véhicule a coûté la vie à trois civils, béni deux autres, selon un bilan provisoire. La déflagration a également endommagé les habitations avoisinantes.

Les forces de défense et de sécurité, appuyées par les forces partenaires sur le terrain, sont à pied-d’œuvre pour la gestion de ce malheureux.

En conséquence, le ministre de la Sécurité et de la protection civile demande aux populations de garder leur calme et de respecter les consignes de restriction de mouvement dans le secteur concerné, en attendant les conclusions de l’enquête diligentée par les unités d’achat.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un rétablissement rapide aux blessés.

 

MSPC

 

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *