La MINUSMA appelle à la retenue suite aux affrontements récents dans le Gourma

Suite aux rapports reçus faisant état d’affrontements entre les Forces Armées maliennes dimanche 2 novembre dans la localité de Boulkessi, cercle de Douentza dans le Gourma, la MINUSMA a pris une série de mesures visant à établir les faits et à apaiser les tensions.

minusma misma casque bleu onu soldats militaire nord mali kidal gao tombouctou

Des éléments de la Force MINUSMA se sont déployés dès lundi sur la localité de Boulkessi. Le commandant du secteur de Tombouctou s’est rendu sur place pour appeler à la retenue.

 

L’Equipe Mixte d’Observation et de Vérification (EMOV) de Gao se rendra demain dans la région dans le but de vérifier les faits sur le terrain et de faire rapport à la Commission Technique Mixte de Sécurité (CTMS).

 

La CTMS, dans sa composition élargie décidée à Alger en vertu de la déclaration signée à Alger le 16 Septembre 2014 par le Gouvernement du Mali et tous les mouvements armés, se réunira à Gao dans les prochains jours sous la présidence du Commandant de la Force de la MINUSMA. La CTMS élargiecomprend, outre les représentants du gouvernement, du MNLA et du HCUA,  des représentants du MAA (Coordination et Plateforme), du CPA, et du CMFPR et aussi des représentants de la Mauritanie, du Burkina Faso, du Tchad, du Niger, du Nigeria, et de l’Algérie.

 

Il est à rappeler que les EMOVs, dont l’établissement a été décidé en vertu de l’Accord Préliminaire de Ouagadougou du 18 juin 2013,  sont chargées d’enquêter et d’établir des rapports sur les violations de cessez-le-feu. Elles sont dirigées par un officier supérieur de la MINUSMA et sont constituées de représentants du gouvernement malien, du HCUA, du MNLA et du MAA. Les missions des EMOVs sont fixées par le président de la CTMS et les rapports lui sont communiqués.

 

Dans l’attente des rapports établissant les faits, la MINUSMA appelle toutes les parties à faire preuve de retenue et de responsabilité pour assurer les conditions nécessaires aux succès des pourparlers de paix d’Alger et la stabilité dans le nord du pays

Olivier SALGADO, Minusma

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.