LA FORCE CONJOINTE DU G5 SAHEL ET LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME

Des armes saisies dans une grotte entre le Niger et le Tchad et un véhicule en provenance de la Libye intercepté avec plusieurs armes à bord

 

Récemment victime des attaques terroristes dans la localité de Mondoro située dans la région de Mopti, les éléments de la force conjointe du G5 Sahel viennent de réaliser une prouesse au cours d’une opération de ratissage dans la frontière entre le Niger et le Tchad et le Niger et la Libye. Des armes lourdes ont été saisies au cours de cette expédition des soldats voués à la lutte contre le terrorisme. Autre grand fait majeur, un véhicule pickup en provenance de la Libye a été intercepté.

 

Face à la vulnérabilité du Sahel, de plus en plus exposé aux attaques terroristes, les dirigeants du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad ont mis en place une force conjointe de coopération pour sécuriser leurs frontières.

 

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 18 OCTOBRE 2019

Par Mahamane TOURE

Source : Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *