La Croix-Rouge international en a assez des braquages dans la région de Tombouctou

Après l’enlèvement d’un de ces véhicules, l’antenne du CICR de la cité des 333 saints suspend ses activités dans la région en attendant que le climat sécuritaire soit plus propice.

Dans un communique datant du 6 août 2019, le comité international de la Croix-Rouge Mali annonce la suspension de ses actions dans la ville de Tombouctou et environ. Pour cause, les responsables de l’organisation évoquent l’insécurité grandissante dans la région.

En effet, cette annonce intervient après l’attaque d’un véhicule de l’organisation dans la ville de la capitale régionale le 5 août dernier par des hommes armés qui se sont enfuis avec la voiture.

Selon les membres de l’ONG que l’on a eu au téléphone, il est difficile ou même impossible de travailler dans les conditions actuelles dans cette zone. Ils estiment cette décision reste regrettable à partir du moment où c’est les populations qui vont en payer les frais. Car, le CICR intervient auprès des communautés dans les domaines de l’accès à l’eau potable, de l’assistance alimentaire ou encore pour l’accès aux premiers soins.

L’organisation demande donc aux autorités nationales et locales de prendre des mesures concrètes pour une meilleure sécurisation de la population et du personnel de l’ONG dans la zone.

Saïdou Guindo (stagiaire)

SourceMalijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *