Koro : Trois morts et trois blessés suite à l’explosion d’une mine

Un véhicule d’un convoi militaire, en patrouille dans le secteur de Dinangourou, à un kilomètre de Tonou (Centre), a heurté, lundi, aux environs de 13h, un engin explosif improvisé faisant deux morts dans le rang des Forces armées maliennes (FAMAs), un mort civil qui leur servait de guide et trois blessés, a appris l’AMAP, mardi, de sources locales

Selon ces sources confirmées par d’autres sécuritaires, c’est la énième attaque à Engin explosif improvisé (EEI) dans le cercle de Koro qui a beaucoup souffert de ce type d’attaques. Le secteur de Dioungani, en passant par Dinangourou, jusqu’à Yoro est une zone très minée où le trafic est interrompu depuis presque deux ans.

Une tentative de réouverture du tronçon Koro-Dinangourou avait été menée, en avril dernier, mais face à la multiplication des attaques à EEI, le trafic a été interrompu. Actuellement, les populations passent par le Burkina Faso ou par Douentza pour pouvoir rallier Dinangourou. Les convois militaires qui. malgré la dangerosité du secteur, continuent au prix de la vie des soldats à pratiquer le trajet pour sécuriser les personnes et leurs biens et pour combattre les présumés groupes terroristes.

L’armée est présente dans le secteur, à travers des postes militaires et mène régulièrement des patrouilles. Les populations témoins des actions quotidiennes des FAMAs leur apportent leur soutien et leur compassion.

Les troupes ont réussi à déjouer plusieurs attaques à EEI grâce aux renseignements. Les engins explosifs récupérés sont détruits dans la plus grande discrétion.

MN/MD

Source: AMAP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *