Kidal : «Des dispositions seront prises pour éviter d’autres attaques », selon le ministre tchadien de la défense

Après l’attaque du camp de la Minusma à Aguelhoc dans le cercle de Tessalit, région de Kidal, le calme est revenu dans la localité. Une délégation dont le ministre tchadien de la défense s’est rendue à Aguelhoc. Objectif : s’enquérir de la situation sur le terrain.

Trois jours après l’attaque qui a visé le contingent tchadien de la Minusma à Aguelhoc, le réseau téléphonique ne fonctionne toujours pas dans la localité. Selon une source locale, plusieurs habitations ont aussi été endommagées aux alentours du camp.
Ce lundi, une délégation du Gouvernement et de la Minusma se sont rendues à Aguelhoc. Parmi les membres de l’équipe, figurent le ministre tchadien de la Défenseet son Chef d’état-major. Sur place, elle a pu s’enquérir de l’état d’esprit de la troupe déployée dans la zone. La délégation a aussi rendu une visite aux blessés.
Selon le ministre tchadien de la défense, le Général Daoud Yaya, des «dispositions seront prises pour éviter d’autres attaques ». Les responsables de la force onusienne affirment que le dispositif a été renforcé. Et des patrouilles sont aussi en cours pour la sécurisation de la ville.
Cette attaque du camp de la Minusma a été revendiquée par Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI). 10 soldats tchadiens ont été tués et au moins 25 autres blessés. Ce chiffre augmente ainsi, à plus de 160, le nombre de casques bleus tués au Mali depuis janvier 2013.
« C’est la première fois que les Casques bleus affrontent des assaillants », affirme le chef de la MinusmaMahamat Saleh Annadif salue le courage du contingent tchadien lors de l’attaque de dimanche dernier. Annadif a laissé entendre l’urgence d’un changement de stratégie militaire.
Mahamat Saleh Annadif, Chef de la Minusma

Studio tamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *