Interdiction de circuler sur des motos et Pick-up dans le nord et le centre : Une mesure qui donne un coup d’arrêt à l’économie locale

Dans le souci de juguler la crise sécuritaire qui sévit dans les régions du Nord et du Centre du pays, les chefs de l’Exécutif Régional ont pris la périlleuse décision d’interdire de circulation les motos et Pick-Up dans ces zones. Cette décision fait polémique au sein des populations concernées.  

S’il y’a une décision administrative qui fait polémique, c’est bien l’interdiction de circuler sur motos et pick-up imposée aux populations sédentaires des régions du Nord et du Centre du pays. Pour les auteurs de cette décision, c’est une mesure préventive visant à lutter contre le terrorisme et l’extrémisme religieux qui sont pignon dans ses parties du territoire national. La mesure trouve son explication dans le fait que les terroristes et bandits circulent dans des pick-up et engins à deux roues en vue de  commettre leurs forfaits. Car, ils se confondent d’abord aux populations avant d’entrer dans les villages et bourgades en vue d’atteindre leurs cibles. Tels sont les arguments avancés par ceux-là qui ont pris la décision.

Pour les populations, la mesure d’interdire n’est pas préventive mais plutôt punitive dans la mesure où les populations rurales mènent leurs activités quotidiennes sur motos. Pour aller d’un village à un autre, d’une foire à une autre, on fait recours aux motos. Interdire leur circulation, c’est arrêter le cours de la vie des populations concernées, affirment des citoyens lambda.

Pour ces personnes, c’est une fuite en avant des autorités régionales d’interdire toute circulation d’engins à deux roues ou Pick-up. C’est une décision punitive que préventive. C’est pourquoi, les populations appellent à la levée de la décision afin de permettre aux populations à vaquer librement à leurs affaires. Les forces armées et de sécurité doivent rester vigilantes sur le mode opératoire de ces hommes sans foi ni loi.

Alex

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *