INSÉCURITÉ PARTOUT DANS LE PAYS *LE CHEF DE VILLAGE DE TORIDAGAKO (CERCLE DE NIONO) ENLEVÉ. *DES HOMMES ARMÉS AFFILIÉS À LA KATIBA DU MACINA SIGNALÉS DANS UNE FORÊT PRÈS DE OUELESSEBOUGOU, HIER

L’insécurité persiste dans le cercle de Niono. Depuis quelque temps le cercle est sous la terreur imposée par la présence d’hommes armés. Ces groupuscules armés se livrent à des attaques partout dans le cercle où les villages continuent de souffrir le martyr.

De sources informées, mercredi dernier des hommes armés se sont signalés dans la commune de Toridagako. Il s’agit de cinq (5) terroristes sur trois motos et bien connus dans ladite commune. Après une infiltration,  ces hommes auraient enlevé  le chef de village pour le conduire à une destination jusqu’ici inconnue. Depuis cet enlèvement du chef de village  répondant au nom de Oumar Dembélé,  les populations sont sans nouvelles de lui.

On ignore tout sur la motivation des auteurs de cet enlèvement du chef de village. Des hommes armés affiliés à la Katiba du Macina signalés dans la forêt de Zambougou : Des informations ont fait cas de la présence d’hommes armés dans la forêt de Zambougou avec des intentions de s’attaquer à des cibles, hier jeudi 11 mars 2021. Ces individus armés, d’après les informations, seraient affiliés à la Katiba du Macina. Leurs cibles d’après les informations, seraient le peloton moto basé temporairement derrière Ouelessebougou, le poste de la gendarmerie de Dialakoroba et le péage de Sanankoroba.

Les unités ont été mises en alerte maximale en prenant immédiatement les dispositions utiles en vue de parer à toute éventualité. En branle pour anticiper sur la manœuvre, les unités des forces de sécurité auraient envahi la zone pour une fouille, dont l’objectif est de neutraliser l’ennemi qui s’y cache. Au même moment, d’autres informations faisaient cas de la présence d’un groupe d’hommes armés dans le cercle de Kita…

 

LAYA DIARRA

Source: Le Soir de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.