Huit personnes tuées lors d’un safari

(Niamey, Niger) Des hommes armés non identifiés ont tué dimanche matin six travailleurs humanitaires français et deux guides nigériens qui se rendaient dans une réserve de girafes à l’est de la capitale du Niger, ont annoncé les autorités des deux pays.

Le président français Emmanuel Macron a exprimé ses condoléances et son soutien aux familles des victimes dans un communiqué.

Emmanuel Macron a eu un échange au téléphone avec le président nigérien Mahamadou Issoufou dimanche soir et les deux chefs d’État ont souligné que « tous les moyens sont et seront utilisés pour clarifier les circonstances de l’attaque meurtrière », indique le communiqué.

Le président Macron et le président Issoufou sont déterminés à « poursuivre la lutte contre les groupes terroristes » dans la région du Sahel en Afrique.

L’attaque a eu lieu à Koure, où est située une réserve de girafes, a déclaré Oumarou Moussa, le conseiller du ministre de l’Intérieur du Niger, à l’Associated Press. La zone est un parc national protégé qui contient une végétation dense et de grands arbres à environ 70 kilomètres au sud-est de la capitale. Des centaines de personnes visitent chaque année ce parc pour voir ses girafes.

Le parc se trouve dans la région de Tillaberi, où des djihadistes liés au groupe armé État islamique ont tué quatre soldats américains et cinq Nigériens en 2017.

Le gouvernement français a mis en garde les citoyens contre les déplacements en dehors de la capitale Niamey, car des militants liés à Boko Haram, au groupe armé État islamique et à Al-Qaida continuent de mener des attaques à travers ce vaste pays d’Afrique de l’Ouest. Le Niger est frontalier de plusieurs pays dont le Mali, le Burkina Faso, le Tchad, le Nigéria et la Libye.

La violence des groupes liés à Daech et à Al-Qaida est en augmentation dans la région du Sahel.

La France a déployé 5100 soldats pour aider à lutter contre l’insurrection croissante dans ce pays, et une force locale du Sahel composée de soldats du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et de la Mauritanie a également combattu les extrémistes.

L’Armée canadienne a également participé récemment à une mission de maintien de la paix au Mali, pays voisin du Niger.

Emmanuel Macron tiendra mardi un conseil de défense axé sur la situation au Niger.

Source: lapresse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *