Hausse du banditisme à Bamako

Le décès de l’imam Abdoul Aziz Yattabaré et le meeting qui s’en est suivi ont été les facteurs déclencheurs de l’intervention musclée de la police dans la capitale. Plusieurs cas de meurtres, de viols et de braquages ont été constatés.


Les populations sont inquiètes. C’est dans ce cadre que les agents du commissariat du 4ème  arrondissement, appuyés par la Brigade Spéciale d’Intervention, ont fait une descente dans un atelier de fabrication d’armes, au quartier Mali. Le  chef de l’atelier a été interpellé lors de la descente et a été placé sous mandat de dépôt au  tribunal de la commune V pour “fabrication et vente illégale d’armes à feu et munitions”. Une fouille a permis à la police de saisir un arsenal  d’armes artisanales composé de : 24 pistolets automatiques, en cours de fabrication, 11 chargeurs en cours de fabrication, 300 munitions, une quantité importante de poudre à canon. A Kati, les forces de sécurité ont démantelé un vaste réseau de braqueurs de motos.  Huit malfrats ont été interpellés et des dizaines de motos ont été récupérées. A l’Hippodrome, des bandits armés et encagoulés ont braqué le supermarché Mini Market. Toujours à l’Hippodrome, une maison a été cambriolée. De source policière, des individus ont été appréhendés sur les berges du fleuve en face du Centre International de Conférence de Bamako, avec du chanvre indien, des couteaux, des tenues militaires, une moto Djakarta, etc. Ils ont été conduits au commissariat du 2ème  arrondissement. A Baco-Djicoroni, une opération a permis la saisie de 20 fusils, 6 fusils de chasse, 11 pistolets, 24 chargeurs et plusieurs armes artisanales. Dans un bar, au quartier de Banconi, en Commune I, la Brigade anticriminelle a découvert plusieurs armes blanches,  notamment des machettes, des couteaux, des munitions et  une forte quantité de drogue. Plusieurs personnes ont été interpellées. Le week-end dernier, la police a fait état d’une saisie de 500 kg de drogue, 283 motos, 26 véhicules, 55 P.A., 26 fusils de chasse, des armes blanches et des munitions.
B.D

 

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *