G5-Sahel : Le Président IBK invite à tenir nos engagements

Le samedi 09 septembre  2017, le président en exercice du G5-Sahel était en visite au Poste de Commandement (PC) de la Force Conjointe du G5-Sahel à Sévaré Mopti. Cette visite du Président malien marque également le lancement officiel de cette force sous régionale incluant le Burkina-Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

ibk ibrahim boubacar keita president malien general didier dakouo Commandant force conjointe sahel

Nous devons tenir dans le temps nos engagements. Qu’il s’agisse des pays du Sahel ou des partenaires.

La menace ayant conduit à imaginer cette force nous rappelle notre conscience de la faiblesse de nos moyens au plan individuel. Cela nécessite donc de mutualiser nos forces contre le terrorisme. Tout cela impose donc de nouveaux paradigmes, souligne le président en exercice du G5-Sahel.

Nous avons un bonheur que cinq pays ont décidé ensemble de la mise sur pieds de cette force, avec l’accompagnement des partenaires. Nous devons alors nous engagé pour la gestion du G5-Sahel, pour ainsi éviter beaucoup de partenaires ne s’en remettent encore à l’ONU dont la mission est tout autre, remarque IBK.

L’implantation du PC de la Force Conjointe du G5-Sahel à Sévaré a eu un effet psychologique majeur certain. Et IBK de rappeler la résistance magnifique des populations contre toutes les formes de criminalité. La présence de la force du G5-Sahel va sans nul doute ajouter à cette capacité de résilience de nos populations, se félicite le visiteur du jour.

Le Président IBK, qui suit avec bonheur la mise sur pied de cette force, salue l’engagement des personnels non seulement de la force du G5, mais aussi et surtout les FAMa, ainsi que la force Barkhane dans la lutte contre le terrorisme. Il ne doute point de la volonté de ses pairs à faire aboutir pleinement la force du G5. Au demeurant, beaucoup de responsabilités pèsent sur les officiers animateurs de cette force, avertit-il. IBK salue et magnifie la bonne coopération de Barkhane.

Le commandant de la force conjointe du G5 invite à oser

 

Le Général de Division Didier Dackouo, citant Sénèque, invite à la prise d’initiative dans le sens du goût du risque : ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est plutôt parce que nous n’osons pas quelles deviennent difficiles. Le ton est donc donné contre le terrorisme.

Le transfert du site à Sévaré permet à la Force Conjointe du G5-Sahel d’être beaucoup plus opérationnelle.

Le Général Dackouo se félicite de ce que le  Mali, en plus de la rénovation des locaux du site, de mesures sécuritaires, le Mali a offert 13 véhicules dont un camion-citerne.

Pour rappel, le G5-Sahel est né de la volonté des Chefs d’Etats de cette région en 2015 à Ndjamena au Tchad. Depuis le 25 août 2017 le PC est transféré à Sévaré. Le commandement de la force rotatif pour une durée d’un an ; sauf que tout premier commandant, le Général de Division Didier Dackouo assurera 18 mois.

Avec ce transfert officiel du PC G5-Sahel à Sévaré, l’on peut gager de l’opérationnalisation véritable de cette force, pourvu que les questions de financement n’en constituent guère des obstacles.

Cette cérémonie de transfert du site du PC de la Force Conjointe du G5-Sahel a enregistré la présence des ministres de la Défense, de la Sécurité, de l’administration territoriale et du Chef d’Etat-Major Général des Armées du Mali.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *