Enjeux géopolitiques de la crise malienne : Ce que le gouvernement doit faire en quelques lignes.

Lors du congrès du mnla à Kidal, le chef du bureau de la Minusma s’exprimait en ces termes : << chers invités et membres des délégations venues du Mali>>.


Au bout de sa langue, le chef a exprimé leur réelle mission au Mali, qui, si on analyse bien ses mots, est de diviser le Mali.
Pour ce chef de la Minusma, Kidal est déjà un État dans un État.
Après un tel propos confirmant bien le soupçon du rôle ambiguë de la force onusienne au Mali, le gouvernement doit tout simplement prendre toute sa responsabilité et suivre l’exemple du Bénin: chasser sans délai ce chef de la Minusma qui serait sans aucun doute le parrain des rebelles au nord.

Boubacar Kanoute.

Source: Le Figaro du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *