EN UN MOT: Peur sur la ville

Alors que la situation de l’école capte toute notre attention, l’insécurité désempare les habitants de plusieurs quartiers de Bamako. Pour la semaine dernière, on a déploré une vingtaine d’attaques à main armée, avec mort d’hommes, contre des guichets automatiques et des domiciles privés. Samedi, à ATTbougou 1008-Logements, 4 postes d’Orange-Money ont été braqués. Beaucoup d’argent a été dérobé et une dizaine de coups de feu ont été tirés jusqu’à l’intérieur d’une maison ce soir-là vers 20 h.


Paradoxalement, au même moment, on tresse des lauriers aux autorités policières et on chante leurs louanges alors qu’elles sont loin de remplir leurs missions. Comment voulez-vous promouvoir dans ce cas la collaboration entre la police et les populations quand celles-ci ne savent plus à quel saint se vouer face aux petits bandits de quartier déjà ? Avec la proximité de l’école de gendarmerie par exemple, le quartier des 1008-Logements aurait pu être une cité interdite aux malfrats…Lire la suite sur Aumali

!
DAK

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *