En un mot : les lignes bougent

Même s’il est trop de parler d’embellie, les choses semblent aller dans le bon sens au plan sécuritaire. Pour une fois depuis six mois, on vient de passer 72 h sans enregistrer une tuerie massive. C’est sans nul doute l’engagement non feint (ce qui conforte ceux qui ont toujours dénoncé les tireurs de ficelles) des leaders des communautés à Bamako qui ont accompagné la semaine dernière le Premier ministre en visite dans la région de Mopti.

C’est surtout les résultats des changements au niveau de la hiérarchie militaire et les nouveaux ordres exécutés sur le terrain, marqué par les attaques de mercredi soir contre des groupes armés…Lire la suite sur Aumali

DAK

Source: L’indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *