En un mot : Algabass Ag Intalla sur la liste noire des Américains ?

Dans les salons feutrés comme sur les réseaux sociaux, on parle d’une affaire de refus du visa américain à Algabass Ag Intalla, le président sortant de la Coordination des mouvements de l’Azawad et surtout le frère cadet du chef traditionnel de la région de Kidal.

Algabass ag Intalla ansr dine Ahmed Ould Sidi Mohamed MAA protocle accord negociation pourparlers azawad

Comme d’autres acteurs majeurs des groupes armés, il devrait se rendre à l’Assemblée générale de l’ONU à New-York, il ne s’y est finalement pas rendu. Pour certains, après lui avoir donné un visa américain sous couvert du président de la République, les Américains lui auraient signifié sa probable arrestation s’il arrive sur le territoire américain en tant qu’ancien membre de l’organisation djihadiste d’Ançardine. D’ailleurs, la tête de son mentor Iyad Ag Ghaly est mise à prix par les Américains au grand dam des Français et des Algériens. Bien entendu, les ex-rebelles démentent l’information et brandissent le visa d’Algabass Ag Intalla qui, en tout état de cause, demeure un personnage trouble dont les accointances supposées avec les djihadistes sont régulièrement évoquées.

DAK

Source: L indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *