DÉCÈS D’UN CASQUE BLEU ÉGYPTIEN DANS UNE EXPLOSION : L’ONU APPELLE LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION. A « ENQUÊTER RAPIDEMENT SUR CES ATTAQUES »

Le 15 octobre 2020, vers 13h30, un véhicule de la Force de la MINUSMA avait heurté un engin explosif, à environ 50 kms de la ville de Kidal. L’explosion ayant entraîné la mort d’un Casque bleu et touché un autre, grièvement, a fait réagir par un communiqué le conseil de sécurité de l’ONU.Dans un communiqué publié le 16 octobre dernier, les membres du Conseil de sécurité ont condamné avec la plus grande fermeté l’attaque perpétrée la veille contre les casques bleus de la MINUSMA dans la région de Kidal à travers un engin explosif qui a tué un gardien de la paix de nationalité Egyptienne et un autre grièvement blessés.

 

Aussi l’attaque contre le camp de la MINUSMA à Tombouctou    a entraîné la blessure d’au moins un casque bleu Burkinabè. Exprimant leurs plus sincères condoléances et leur sympathie à la famille de la victime, l’Égypte et la MINUSMA, les membres du Conseil ont annoncé la prise en charge rapide et complète des casques bleus qui ont été blessés. Dans ce communiqué, ils ont rendu hommage aux gardiens de la paix qui risquent leurs vies.

« Les membres (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 19 OCTOBRE 2020

KADOASSO I.

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *