Crise malienne : MOUSSA M. CISSE, DIPLOMATE ET CHRONIQUEUR SCRUPULEUX DES FAITS

bandits armee mouvement mnla azawad terroriste rebelle touareg mujao islamiste djihadiste boko haram hcua maa nord mali gao tombouctou kidal

« D’Aguelhok à Konna, chronique d’un an de chaos au Mali » est un livre de Moussa M. Cissé, conseiller diplomatique à la Délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO à Paris. L’ouvrage a été présenté vendredi au cours d’une cérémonie organisée dans la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale à Koulouba.
La cérémonie était présidée par Abdoulaye Diop, le ministre des Affaires étrangères, en présence notamment du Dr Oumar Kéïta, le chef de la Délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO, de nombreux collaborateurs, parents et amis de l’auteur. Dans son ouvrage, Moussa M. Cissé revient sur les péripéties de la crise politico-sécuritaire que notre pays a connue de janvier 2012 à janvier 2013.
Abdoulaye Diop a exprimé toute la fierté de la diplomatie malienne qu’un des leurs ait eu le courage de mener des recherches pour produire un livre sur l’histoire récente de notre pays. Pour lui, il est extrêmement important que les choses soient dites pour nous permettre d’avancer dans la compréhension de notre histoire. Ce livre, jugera-t-il, se caractérise par l’objectivité car l’auteur ne porte pas de jugement de valeur, compte tenu de l’obligation de réserve inhérente à son statut de fonctionnaire et de diplomate.
Le ministre Diop a souhaité que ce livre puisse faire la lumière sur cette période sombre de l’histoire notre pays. Car, pour lui, les diplomates doivent aussi bien connaître leur pays afin de maîtriser les enjeux géostratégiques.
Présentant le livre, notre consœur Aïssata Ibrahim de l’ORTM a souligné l’épisode du massacre d’Aguelhok. Une localité située dans la région de Kidal et qui abrite un camp militaire. Cette caserne a été attaquée le 17 janvier 2012 par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et ses alliés qui y exécutèrent près d’une centaine de militaires maliens. Elle a mis l’accent aussi sur la bataille de Konna, dernier verrou attaqué par les terroristes qui voulaient envahir le sud du pays après avoir mis le nord en coupe réglée.
L’attaque des groupes armés contre les positions de l’armée dans cette ville a provoqué l’intervention de la France à travers l’opération Serval. C’était le 10 janvier 2013.
Notre consœur a noté que le livre mettait en lumière les faits et les acteurs de toutes les péripéties au plus fort de la crise. L’auteur explique les origines de la crise par les faiblesses de notre Etat, le trafic de drogue et les prises d’otages. Il souligne également la résistance des populations du nord aux occupants. Moussa M. Cissé insiste aussi sur les épisodes sombres de la crise en leur consacrant des chapitres entiers comme « la marche des femmes et des jeunes du camp militaire de Kati », « mars mois de tourments », « de la mutinerie au putsch », « CNRDRE et le flou installé à Bamako ».
Pour le Dr Oumar Kéïta, ce livre de Moussa M. Cissé permet de mieux comprendre la crise malienne, son évolution, ses péripéties et parfois de se rappeler certains faits et acteurs.
L’auteur est né le 30 novembre 1980 à Gao. Après des études de droit, il entre dans l’administration publique. Jeune cadre aux grandes ambitions pour son pays, Moussa M. Cissé se présente dans la continuité des grandes plumes qui portent haut le drapeau du Mali dans le monde des lettres. Le livre a été édité par la maison française Edilivre en 2015.
Y. DOUMBIA

 

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *