Crise au centre du pays : Peulh victime d’un amalgame, volontairement entretenu a payé un lourd tribut

L’association YIRWERE pulaaku a tenue une conférence de presse, ce mercredi 01 juillet à son siège à Hamdallaye, non loin du terrain de Real de Bamako. Cette conférence était animée par la présidente de l’association Mme. Sidibé Asmao Barry en présence du président d’honneur M. Abdou Sow.

Une rencontre avec des hommes de média pour informer l’opinion nationale et internationale, sur la grave crise qui confronte le centre du pays, qui a endeuillé des nombreuses familles. Les conférenciers ont mis point sur la bavure qui a entraîné des nombreux village, des pertes en biens matériels et animaux.
Selon la présidente Mme. Sidibé, la communauté peulh est victime d’un amalgame, volontairement entretenu a payé un lourd tribut à la lutte contre le djihadisme.
Des villages entiers ont été rayés. Des bras valides, des hommes et des femmes d’un âge avancé, y compris des bébés, froidement abattus pour raison de leur appartenance à un groupe ethnique déterminé, en particulier, le groupe ethnique peulh.
D’après elle ces faits sont attribuables à certains éléments de nos Forces de Défense et de Sécurité et, surtout, à la milice génocidaire DAN AMBASSAGOU. Cette milice a montré jusqu’où pouvait conduire la haine et la cruauté de l’homme.
L’association a projeté des images inhumain qui édifient davantage, et que n’est point d’aiguiser la haine entre des groupes humains condamnés à vivre ensemble.
Malgré les atrocités commises et les souffrances endurées au nombre desquelles le déplacement des populations à l’intérieur, et l’extérieur du pays, Yirwere Pulaaku encourage le dialogue et oeuvrera de toutes ses forces pour le retour de la paix et de la concorde, Yirwere mettra tout en œuvre pour que reviennent le vivre ensemble et l’harmonie entre les composantes de la Malienne a-t-elle ajouté.

A. YATTARA

 

Source: EchosMédias

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *