Crime ciblé à Menaka : Un chef de fraction Ifogas assassiné

La présence effective de l’Etat, dans les localités du nord, est loin d’être totale. Menaces, enlèvements, raquettages, terreur et exécutions sommaires, tout est permis dans cette partie du pays que le gouvernement fait semblant de contrôler.

 

Hier vendredi 29 Mars 2019 à 18h 20 minutes, s’est opéré un assassinat ciblé d’un chef de fraction de la communauté IFogas de la région de Menaka.
La victime répondrait au nom de Souleymane AG MOHA , âgé de 52 ans. La scène se serait passée dans le Village de Tina Ani, situé à environ 05 km au Nord-Ouest de la ville de Menaka par deux assaillants armés sur une moto.

Selon les vérifications sécuritaires, la victime aurait reçu plus de 20 coups de fusil AK47 des deux assaillants.
Les obsèques du défunt ont eu lieu en présence des Fama, d’éléments de Barkhane, de la Minusma et du gouvernorat de Menaka.

Selon des indiscrétions auprès des parents de la victime, la communauté Ifogas envisagerait de se venger.

Figaro Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *