Création d’un régime général de sanctions pour le Mali : Place à un comité de sanctions pour identifier les individus ou entités contrevenant

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, mardi 6 septembre, à l’unanimité, une résolution créant un régime général de sanctions pour le Mali, où les entraves au processus de paix et de réconciliation se multiplient. « Il s’agit d’une demande explicite du gouvernement malien » et « de donner un nouvel élan à l’accord de paix » de 2015 qui est « sérieusement menacé », a déclaré l’ambassadeur français à l’ONU, François Delattre.

Emmanuel Macron naton unie usa onu conseil securite

Le texte prévoit la possibilité d’interdictions de voyages et de gels d’avoir. L’adoption de la résolution va être suivie de la création à l’ONU d’un comité de sanctions pour identifier les individus ou entités contrevenant à ses dispositions et d’un panel d’experts devant s’assurer du respect des sanctions.

 

CRISE DU NORD: Deux éléments du MSA tués dans une attaque près de la frontière nigérienne

 

De sources concordantes, un poste avancé tenu par le Mouvement pour le salut de l’Azawad a été attaqué ce lundi 25 septembre à Tamalate, à la frontière avec le Niger. Des responsables du mouvement, joints par Sahelien.com, ont confirmé l’attaque et déplorent la mort de deux combattants.

Le mouvement annonce également avoir tué cinq individus et fait des prisonniers dans les rangs de « l’ennemi. » « Nous ne savons pas qui ils sont, mais nous les avons poursuivis. Ils ont traversé la frontière nigérienne », affirme un combattant joint par Sahelien.com.

 

Le MSA est un mouvement politico-militaire créé, il y a un an, par des ex-membres du MNLA, ainsi que du HCUA et du MAA. Sahelien.com

REGION DE TOMBOUCTOU: Multiplication des cas de viols sur les axes routiers

Selon nos confrères de Studio Tamani, les cas de viols se multiplient sur les axes routiers dans la région de Tombouctou. Une jeune femme de plus de 20 ans environ a été violée puis tuée hier sur l’axe N’gouma-Bambara-Maoudé. Les populations de la région « s’indignent » face à cette situation et interpellent les autorités à prendre leurs responsabilités.

Pour les organisations des droits de l’homme, cet acte est « un crime de guerre » qui ne peut être excusé en aucun cas. Selon le président de l’antenne d’Amnesty International Tombouctou, les autorités doivent mieux outiller les forces armées et de sécurité afin de lutter contre ce phénomène.

 

NARA : attaque contre le poste de gendarmerie de Mourdiah

Des hommes armés non identifiés ont attaqué dimanche dans la soirée, le poste de gendarmerie de Mourdiah dans le cercle de Nara, région de Koulikoro. Les assaillants ont saccagé et brûlé le poste avant de s’enfuir avec des otages selon des sources locales.

 

YOROSSO : tous les bénévoles du Centre de Santé de Référence remerciés

Tous les bénévoles du Centre de santé de référence de la localité ont été remerciés la semaine dernière. Une décision prise par le ministre du Travail et de la Fonction publique. Certains usagers saluent la mesure à cause, selon eux, du manque de qualification des bénévoles. Toutefois, elle inquiète d’autres à cause du nombre insuffisant des agents du Centre de santé.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *