Coup de filet dans la région de Boni : la katiba du Serma mord la poussière

Une fois encore, c’est une opération conjointe des FAMa et de Barkhane qui aura permis de mettre à genou le terrorisme au Mali. Depuis l’assaut mené la semaine dernière dans la région de Boni, la katiba du Serma est maintenant privée de son chef, le dénommé Farouk, ainsi que de plusieurs de ses combattants. A l’heure où le JNIM tente de se glorifier au travers de vidéos de propagande mensongères, la coalition resserre un peu plus l’étau autour d’Iyad Ag Ghali.

Ce sont tout d’abord les réseaux sociaux, par le biais de la très sérieuse agence Menastream, spécialisée dans le décryptage de sites djihadistes, qui nous ont révélé le succès d’une nouvelle opération militaire ayant permis l’arrestation d’un cadre de la katiba du Serma du nom de Farouk, ainsi que d’une dizaine de terroristes dans le centre du pays.

Selon le ministère malien de la défense et des anciens combattants, les actions d’envergure menées depuis le début de l’année dans la région de Boni ont révélé l’existence d’une zone d’entraînement et d’une base logistique terroriste. La fouille de la forêt de Serma par les forces armées aurait été tout aussi fructueuse : des armements lourds et légers, des munitions, des motos, du carburant, des matériels explosifs, des téléphones, un véhicule ainsi que de nombreux documents de diverses sortes.

Ces actions sont révélatrices de la détermination des soldats maliens et français à combattre les groupes armés terroristes. Elles reposent sur une interopérabilité de plus en plus efficace qui donne des résultats concrets sur le terrain. Les succès militaires des forces armées engagées dans ces opérations témoignent des synergies qui se développent aujourd’hui entres les FAMa et leurs partenaires dans la lutte contre le terrorisme, permettant ainsi d’assurer la sécurité des populations locales, de plus en plus enclines à apporter leur soutien.

Après la mort d’Almansour Ag Alkassam de la katiba du Gourma et d’Amadou Kouffa de la katiba du Macina, c’est désormais au tour de la katiba du Serma d’être démantelée. Il s’agit d’un violent coup de poing contre Iyad Ag Ghali en particulier et contre le JNIM en général ; privée de ses cadres et de ses combattants, l’organisation terroriste perd toujours plus de son influence et de ses capacités de nuisances sur notre pays.

Khalilou Coulibaly

@khaliloucoulib3

 

Source: Maliweb

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *