Conflit intercommunautaire au pays dogon la milice Dan Nan ambassagou dépose les armes !

En acceptant de signer un cessez-le-feu unilatéral ce 27 septembre 2018 à Sévaré, région de Mopti au centre du Mali, la milice Dan Nan ambassagou s’engage à déposer les armes au nom de la paix et de la stabilité. Elle invite également ses adversaires à leur emboîter  le pas.*

La voie est désormais ouverte pour la paix, la stabilité et le vivre ensemble au pays dogon, dans la région de Mopti. Cette initiative du Centre de dialogue humanitaire a été saluée par le président de la Coordination nationale de Dan Nan ambassagou, le capitaine à la retraite, M. Goudienkile et le chef d’État-major de la milice, Youssouf Toloba.

Ainsi, sans pression et en présence de l’ensemble des représentants des camps de la milice et des présidents des coordinations des cercles de Bandiagara, Bankass, Koro et Douentza, les responsables de la milice ont apposé leurs signatures sur le document dont le contenu à été également apprécié par les donzo (chasseurs traditionnels). C’est un document de trois chapitres et dix articles.

Ce geste pour la paix et la stabilité a été apprécié par l’ensemble des participants. Ainsi, le représentant du Centre de dialogue humanitaire, Abdou Sékou Ouologuem, le doyen Madani Tolo et le représentant de l’association Ginna Dogon, Baba Kassogué, ont chacun remercié le chef d’État-major de Dan Nan ambassagou et son groupe pour cet engagement en faveur de la stabilité dans le pays dogon. Ils ont aussi invité les autres groupes armés à s’inscrire dans cette logique. À l’issue de la rencontre un comité de suivi de dix membres a été mis en place pour le respect des engagements signés.

Dabo SON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *