Commémoration du 22 septembre : IBK promet une armée forte

Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, après le dépôt de la gerbe de fleurs à la place d’armes de Kati, s’est engagé à construire une armée forte pour rétablir la paix dans le pays.

ibk-ibrahim-boubacar-keita-president-mali-soldat-armee-militaire-fama

22 septembre 1960-22 septembre 2016, la République du Mali vient d’avoir 56 ans d’indépendance. Pour célébrer cet anniversaire placé sous le signe du recueillement, le Président de la République du Mali, chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta  a procédé, hier jeudi 22 septembre 2016, au dépôt de gerbe de fleurs à la place d’armes de Kati, 3ème région militaire du Mali, en hommage aux pères de l’indépendance.

A la fin du défilé militaire  qui a séduit le public venu nombreux à la cérémonie, IBK, dans une interview accordée à la presse, a d’abord relevé que les Maliens doivent plus que jamais consolider la paix et l’unité nationale, car dit-il : «IBK ne compte pas, le Mali compte. Aucun de nous ne vaut le Mali. Il faut que nos égotismes cessent. Que nous pensions à ce pays qui en a bien besoin».

En outre, IBK affirme tenir aux conditions de vie de l’armée au plus haut sommet. Il a rappelé les difficultés auxquelles les forces armées maliennes font face sur le terrain, avant de souligner les sacrifices qu’elles consentent au nom de la patrie et pour la sauvegarde de l’unité nationale.

Parlant des actes terroristes, il dira que l’armée malienne paye un lourd tribut à ces barbares qui se glissent dans nos villes, villages, fractions pour assassiner et égorger. Cela, dit-il, est constamment et quotidiennement l’objet de l’attention des forces armées qui font preuve de vigilance. Partant, le chef de l’Etat a estimé que ces hommes et ces femmes ont droit à tous les égards. «Nous ne ménagerons aucun effort, car aucun sacrifice ne sera de trop pour les mettre à l’aise, en condition de faire face à ces défis nouveaux», ajoute IBK. Avec les recrutements en vue, le Chef de l’Etat est convaincu que l’armée malienne sera, non seulement du point de vue effectif, mais de plus en plus et de mieux en mieux, au fur et à      mesure que la Loi d’orientation et de programmation militaire (Lopm)  va se déployer, en capacité opérationnelle, en puissance de feu, y compris de projection aérienne par les nouvelles acquisitions. Pour terminer, il dira qu’une mesure vient d’être adoptée en Conseil des ministres visant particulièrement les orphelins des militaires morts pour le pays. Pour IBK, il est séant que la nation prenne soin de ceux-ci. «Notre Assemblée sera très vite interpellée  pour qu’elle fasse en sorte que nous ayons l’arsenal juridique», promet le chef suprême des armées.

Ibrahim M.GUEYE

Source : Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *