Bilan des combats de ce mercredi au Nord : une dizaine de morts, 2 véhicules détruits 3 récupérés et 4 prisonniers dans les rangs du MNLA

Selon le secrétaire général adjoint du Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia), Haballa Ag Hamzatta, le bilan des affrontements meurtriers de ce mercredi 4 février 2015 entre la plateforme et les séparatistes touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a été un très lourd côté des sécessionnistes alors qu’aucune perte n’a été enregistrée chez les loyalistes.

mnla rebelle touareg independanliste bandis armee mouvement combattant arabe nord mali azawad patrouille

Les combats ont commencé dans les environs de Tabrichat ce matin vers 4 heures et se sont poursuivis jusqu’à midi. A en croire notre interlocuteur, les combattants de la plateforme ont infligé de lourdes pertes à l’adversaire puisqu’ils ont fait 4 prisonniers, détruit 2 véhicules et récupéré 3 autres avant d’abattre une dizaine de combattants MNLA. Haballa Ag Hamzatta d’ajouter que les séparatistes ont été chassés de toutes les positions qu’ils occupaient dans les alentours de Tabankort et Tabrichat.

En tout, le MNLA a été délogé d’au moins 6 de ses positions et ses combattants, dans un sauve qui peut, ont tous fui vers Kidal. Mais rien ne prouve qu’ils ne seront pas poursuivis jusque là-bas puisqu’à en croire le secrétaire général adjoint du Gatia, Inchach Allah, Kidal sera le second objectif si la communauté internationale ne s’y mêle pas notamment la fameuse Minusma dont la totale partialité est incarnée par un certain Thibaut, un chef militaire à la mission onusienne et signataire du controversé accord de ‘’zone temporaire de sécurité’’ avec les séparatistes du MNLA.

Il faut souligner que depuis les incidents de Gao de la semaine dernière où il y a eu 3 morts, les groupes d’autodéfense n’ont plus confiance à la Minusma.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.