BARKHANE : Un nouveau chef à la tête de l’opération

Le général de division Pascal Facon a transmis le lundi 3 août 2020, le commandement de la force Barkhane au général de division Marc Conruyt sur la base aérienne projetée de N’Djamena au Tchad.

 

Avant de transmettre le commandement de la force Barkhane à son successeur, le général Facon s’est rendu une dernière fois auprès de ses hommes et de ses principaux partenaires sahéliens à Gao, Niamey et Bamako. Ces différentes entrevues lui ont permis de coordonner les opérations militaires à venir. Puis, à son retour au Tchad, c’est sous une haie d’honneur effectuée par les soldats présents sur la base de N’Djamena qu’il a quitté définitivement le commandement de Barkhane, le vendredi 31 juillet 2020. Son mandat, particulièrement dense, a été marqué à la fois par des engagements d’une grande intensité et par la mise en œuvre de la stratégie définie lors du sommet de Pau du 13 janvier 2020.

Après un an à la tête de la force, le général s’est adressé une dernière fois à ses soldats : « Vous accomplissez tous les jours, les plus grands exploits avec intelligence et abnégation. Votre courage est admirable, votre panache dans l’adversité fait honneur à notre pays dont vous êtes la fierté » et n’a pas manqué de souhaiter un bon commandement à son successeur : « Je souhaite un plein succès à la tête de l’opération à mon ami, le général Marc Conruyt, qui est désormais votre chef ».

Un mandat sous le signe de la coopération avec les partenaires sahéliens

Dès le lundi 3 août, le général de division Conruyt, nouveau commandant de la force Barkhane s’est adressé à ses troupes à l’occasion de la première cérémonie des couleurs : « Je mesure l’honneur qui m’est fait, et la responsabilité qui m’est confiée ». Il a également eu une pensée particulière pour le brigadier Razafintsalama, tombé au combat le 23 juillet 2020 et au brigadier-chef Fila, mort dans l’accomplissement de sa mission le 31 juillet 2020. « Leur sacrifice rappelle le sens profond de notre engagement, celui d’accompagner nos partenaires africains dans leur combat face au terrorisme ». Peu après sa prise de commandement, le général Conruyt a rencontré le chef d’état-major général des armées (CEMGA) tchadiennes et le président de la République du Tchad. Dans les prochaines semaines, il ira à la rencontre de ses autres partenaires sahéliens afin de poursuivre les efforts de synchronisation des différents plans de campagne entrepris depuis de longs mois.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad. Elle regroupe environ 5 100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Sources : État-major des armées Droits : EMA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *