Bamako souhaite que l’Algérie continue d’avoir un rôle moteur au Mali

Le Mali se réjouit de l’intérêt qu’accorde le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à la relation entre Alger et Bamako, a indiqué dimanche soir le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale malien, Abdoulaye Diop, soulignant que son pays souhaitait que l’Algérie continue d’avoir un rôle moteur au Mali.

“Je me réjouis de l’intérêt et de l’importance qu’accorde le président Tebboune à la relation entre le Mali et l’Algérie qui doit être toujours un facteur pour la paix et la stabilité dans la région”, a affirmé M. Diop à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra.

“Nous nous sommes particulièrement réjouis dernièrement aussi des déclarations fortes tenues par le président Tebboune qui a réaffirmé l’attachement de l’Algérie à l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali (et) à l’importance pour les parties maliennes d’avancer plus vite et plus en profondeur par rapport à l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, qui est d’abord dans l’intérêt des Maliens eux-mêmes”, a-t-il souligné.

Outre l’Accord d’Alger, le ministre malien a relevé avoir échangé avec son homologue algérien “sur la nécessité de travailler davantage à une réactivation des cadres et mécanismes de concertation et de dialogue”.

“Je crois que le comité bilatéral stratégique que nous avons mis en place s’est déjà réuni 17 fois et a permis de créer, dans un cadre souple et pragmatique, des consultations régulières sur des questions politiques et de développement et sur une autre lecture de la situation d’ensemble dans la région”, a-t-il expliqué.

Selon M. Diop, l’Algérie et le Mali regardent dans la même direction et partagent les mêmes préoccupations, soulignant que le président Tebboune et le président de transition malien Assimi Goïta “sont conscients du lien fort, séculaire, géographique, historique et même culturel qui unit les deux pays”.

 

APS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.