Badiangara se déchaîne et demande la démission de Boubou Cisse.

Monsieur le préfet du cercle de Bandiagara,

Nous, Mouvement patriotique pour la paix au pays dogon(MPPP-D) représentant toutes les sensibilités et forces vives sociales ,à la suite de notre marche patriotique du jour Sont devant vous encore et après plusieurs autres marches et démarches pour la recherche de la paix pour dire toute notre déception par rapport à ce qui se passe au plan sécuritaire.

Après tous les efforts allant dans le sens de l’apaisement de la réconciliation et de la cohésion sociale notre etonnement est grand de voir les choses s’aggraver et se deteriorer.Les derniers événements en date à koro Le 2 septembre dernier 2 hommes tués à mantereou et 2 blessés évacués sur sevare et le 4 septembre 209 caprins 11 chameaux enlevés à Gomso barouwa commune rurale de koro.A Douentza un bus sautte sur une mine et tue 13 personnes tous passagers et rnsuite un autre car de la compagnie sonef detournée de son trajet pour descendre et enlevé 20 militaires maliens.A Bankass et puis à Bandiagara la destruction de tout le village de doundioulou,l’ enlèvement de plus de 200 teY égard à tout ce qui a précédé, le Mouvement interpelle l’état sur la situation grave et de plus en plus insupportable pour nos populations face des bombardements ciblés mais surtout in justifiés des camps de Dana amassagou dont le 3ème en date était celui de Bandiougou après walia et wadouba.Par conséquent, nous n’ entendons plus que l’état du Mali ne soit capable de nous protéger contre les attaques régulières et récurrentes des terroristes ni d’aller à la cherche des bandits armés ,mais curieusement dressés contre les chasseurs qui demeurent les seuls espoirs des communautés face aux agressions meurtrières.Nous dénonçons ainsi cette mobilisation la complicité et l’ inactivisme de l’armée, le retour sans délai et en toute sécurité de toutes nos populations déplacés,le départ pour et simple des forces étrangères en occurence minusma et la démission égalema du premier ministre Boubou Cisse.

Source: Page Facebook le Figaro du Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *