Avancées des groupes armés dans des localités du nord (gouvernement)

Bamako (Mali) – Le gouvernement malien a affirmé mercredi que les groupes armés avec lesquels il avait signé un accord de cessez-le feu le 24 mai dernier sont en train de procéder à des concentrations et à des avancées de leurs troupes dans plusieurs localités du nord du pays.

 rebelles touareg mnla nord-mali

« Des informations concordantes font état de concentrations militaires et même d’avancées de troupes des groupes armés dans certaines localités du nord », a indiqué le gouvernement confirmant ainsi des nouvelles parues ces derniers jours dans la presse malienne.

« Le drapeau du MNLA (NDLR : Mouvement national de libération de l’Azawad, rébellion armée) flotte partout » ou encore « En vue d’étendre leur zone d’influence : les groupes armés s’emparent de Boulkessi dans le Mondoro », avaient entre-autres titré des journaux.

Le gouvernement a qualifié « d’inadmissibles » ces actes de concentrations et d’avancées de troupes les qualifiant de « violations de l’Accord de cessez-le-feu du 24 mai et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Un appel a été par ailleurs lancé par le gouvernement à la communauté internationale, en particulier à la Mission onusienne de stabilisation (MINUSMA), afin qu’elle constate les faits et assume « toutes ses responsabilités » en matière de protection des civils notamment.

Le gouvernement du Mali, les groupes armés et les milices d’auto-défense du nord du pays doivent se rencontrer pour des pourparlers de paix prévus à partir du 16 juillet prochain à Alger.

AT/od/APA

SourceAPA News

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.