Attaques terroristes : Le régime IBK incapable de relever le niveau de sécurité !

IBK se rend à l’Ambassade du Burkina à Bamako le lendemain et le deuxième jour il est à Ouaga en qualité de président en exercice du G5 sahel. C’est bien mais relativement trop. Il pouvait se contenter de Ouaga pour témoigner la solidarité du G5 sahel et du peuple du Mali avec le Burkina, un pays frère et ami. Pendant ce même temps Douentza et Tombouctou pleurent leurs morts et le Premier Ministre les console en se rendant à Tombouctou.

ibk ibrahim boubacar keita chef etat malien roch marc kabore president burkina faso

D’accord! Mais il ne faut pas que les maliens en général, IBK en particulier se culpabilisent comme quoi le Mali est le berceau du terrorisme sahélien et exporte son mal dans les pays voisins comme le font croire les presses occidentales et certaines presses et certains citoyens africains de l’Ouest. Les Maliens à l’unisson doivent lutter férocement, sans merci contre cette idée qui veut faire du chemin. Certains vont jusqu’à comparer le Mali à l’Afghanistan. Nous devons sans état dame combattre cette idée égoïste, méchante et irresponsable.

Tout le monde connait le lieu de naissance et de développement du terrorisme au sahel. Ce n’est nullement le Mali. Cependant, il faut reconnaître qu’il y a trouvé un terroir favorable comme au Niger, comme au Burkina.

Par ailleurs, on constate que le régime IBK n’a pas élevé son niveau de sécurité, aucune mesure spécifique n’est visible dans les principales villes visées par les attentats terroristes notamment Bamako, Sévaré, Ségou, Sikasso, Kayes, etc. Aucune déclaration du Ministre de la sécurité sur des mesures particulières pour protéger les citoyens. Le gouvernement doit vraiment bouger !

Agmour

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *