Attaques terroristes dans le Nord du Mali Le GSIM revendique le meurtre d’un gendarme à Ménaka et l’attentat du Super camp de Gao

Comme on s’en doutait l’attaque du Super Camp de Gao, survenue le 22 juillet dernier, qui s’est soldé par la blessure de plusieurs membres des forces internationales et des civils, a été revendiquée par le  » Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans « .

 

Ce dernier  a également reconnu sa responsabilité dans le meurtre de Moussa Ag Ismael, un adjudant de la gendarmerie malienne à Ménaka, le 2 juin dernier.

Lire la suite dans l’Indépendant

source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *