Attaque terroriste à Tessit : L’État-major évoque la thèse d’une complicité extérieure

Le poste des Forces armées maliennes (FAMa) de Tessit a été la cible d’une attaque terroriste meurtrière, le dimanche 7 août 2022. Le bilan est lourd : 17 militaires et 4 civils tués, 22 blessés, 9 portés disparus et des dégâts matériels importants.  Dans un communiqué, l’état-major général des armées du Mali met en avant la thèse d’une complicité extérieure.

Si les attaques terroristes successives menées au cours du mois dernier n’ont pas fait trop de victimes du côté des forces armées de défense et de sécurité, celle du dimanche 7 août 2022 contre le poste de sécurité FAMa de Tessit a causé un bilan sombre. « 17 morts et 22 blessés, 9 portés disparus FAMa, 4 civils tués, et d’importantes pertes matérielles dont 3 véhicules détruits et des dommages sur d’autres véhicules, les installations FAMa et les habitations des civils », tel est le bilan sombre donné par l’État-major général des armées maliennes après l’attaque du camp de Tessit. Même si la riposte a permis de neutraliser 7 terroristes en plus du nombre inconnu de morts et de blessés emportés par les assaillants, ce bilan est très alarmant pour une armée qui, depuis quelque temps, est en train d’engranger des victoires dans la lutte contre le terrorisme au Mali. En effet, l’état-major général des armées, dans son communiqué, évoque une possible aide extérieure reçue par les assaillants au cours de cette attaque. « Les opérations clandestines et non coordonnées de survol enregistrées par les FAMa, hier dimanche et aujourd’hui, confirment la thèse que les terroristes ont bénéficié d’un appui majeur et d’une expertise extérieur », précise ce communiqué publié le lundi 8 août 2022.

Par ailleurs, l’état-major général des armées a tenu à féliciter très chaleureusement « le professionnalisme » des FAMa dans leur riposte qui aurait permis de préserver la vie de plusieurs civils exposés au combat ». Selon la haute hiérarchie militaire, au cours de ces violents combats dans la localité, les FAMa ont fait preuve de professionnalisme en privilégiant et en priorisant la sécurité et la protection des populations. « Cette attaque, visant doublement les FAMa et les civils, s’inscrit dans les modes d’actions désespérées entrepris par les terroristes depuis un certain temps », déplore l’état-major général des armées, tout en regrettant les victimes civiles, malgré les efforts des unités.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.