Attaque terroriste à Misseni, cercle de Kadiolo. La secte Dawa fortement mise en cause.

De sources sociales sikassoises dignes de foi, l’attaque terroriste dont à été victime la paisible bourgade de Misseni, dans le cercle de Kadiolo, est belle et bien l’œuvre de la secte Dawa, une secte d’islamistes qui refuse de dire son nom et qui à la longue posera énormément de problèmes à ce pays. Il urge une réaction forte et appropriée, maintenant et tout de suite.

 

Nous avions été parmi les premiers à attirer l’attention de la République sur les comportements absolument louches de ces genres de musulmans qui écument les mosquées de la capitale, sans que personne ne s’en inquiète. Cela s’est passé, à travers un article, deux petits mois avant Misseni. Même les renseignements, nous osons le dire, ont été alertés du fait de nos inquiétudes.

Il a fallu que l’attaque de Misseni soit perpétrée avec son corollaire de morts et de blessés, de dégâts matériels, et que les populations à travers des leaders d’opinions affirment haut et fort reconnaître la main de la secte Dawa. Aujourd’hui et maintenant, il urge des autorités la prise en main rapide de cette secte que d’aucuns, notamment les populations et leaders de Sikasso qualifient de très dangereux. Ils ont choisi de frapper à Misseni, sachant que la réaction militaire du fait de l’éloignement géographique par rapport à la capitale régionale, serait lente et permettrait leur retrait en toute quiétude. Rien ne dit
qu’après ces attaques de proximité, que les membres de cette secte ne soient tentés de frapper en plein cœur dans les grands centres urbains. Koutiala, Sikasso, Bougouni et pourquoi pas Bamako, la capitale. Pour l’instant, ils sont dans des rencontres et autres conciliabules dans les mosquées des quartiers comme Hamdallaye par exemple. Qu’on ne vienne pas, après Misseni nous dire(les maliens), que les autorités ne sont pas informés ou qu’ils n’aident pas à la traque de ces bandits d’un genre nouveau dans notre pays.

Sory de Motti

source :  La Nouvelle Patrie

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.