Attaque meurtrière contre des ex-combattants nouvellement intégrés dans l’Armée Une vingtaine d’éléments pris en otages par les groupes terroristes Trois d’entre eux échappent des mains de leurs ravisseurs

Nous annoncions dans notre édition d’hier  jeudi 5 septembre  que quatre ex-combattants avaient été tués lors d’une embuscade menée entre  Boni et Hombori. Alors qu’ils effectuaient un voyage en car de transport en commun   48 heures après qu’ils eurent été présentés sous les drapeaux.

 

De nouvelles informations font état de l’apparition de trois ex-combattants qui étaient portés disparus lors de cette attaque meurtrière.  L’un des trois éléments a pu rejoindre   la localité de Boni alors que les deux autres ont pu trouver refuge à Hombori.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *