ATTAQUE CONTRE L’ESCORTE DU MATERIEL ELECTORAL Le GSIM revendique l’embuscade

L’embuscade contre l’escorte qui protégeait le convoi des matériels électoraux de l’armée malienne, tôt avant les élections, a été revendiquée par le GSIM le 29 mars 2020. L’embuscade tendue par les djihadistes n’avait pas fait de victimes. Par contre au cours des échanges de tirs, l’armée malienne avait réussi à neutraliser 5 terroristes et fait des saisies à Tiguila dans la localité de  Mondoro.

 

Le Groupe de Soutien à l’islam et aux musulmans (  GSIM et en arabe JNIM) a revendiqué  l’attaque terroriste perpétrée contre l’escorte de matériel électoral par l’armée malienne du 27 mars dernier entre Dougal (Kouakourou) et Manga (Djenné) dans la région de Mopti. Alors que les FAMa escortaient le matériel électoral dans la région, elles ont fait l’objet d’une attaque par des hommes armés.

Notons que le JNIM est une organisation militaire et terroriste, d’idéologie salafiste jihadiste, formée le 1er mars 2017 pendant la guerre du Mali. Il naît de la fusion d’Ansar Dine, des forces d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) dans le Sahel, de la katiba Macina et de la katiba Al-Mourabitoune. (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 31 MARS 2020

KADOASSO.I

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *