Après l’attaque de Mondoro : Plus de 15 corps gisent toujours dans la nature

Des corps sans vie restent toujours dans la brousse de Mondoro, dans la Région de Mopti, rapportent des sources locales. Il s’agit des corps des civils tués dans la Commune rurale de Mondoro par des Hommes armés non identifiés lors d’une tentative de secourisme d’un détachement de l’Armée malienne tombée dans une embuscade dans la localité depuis le 1ermai. Les corps sans vie non inhumés sont toujours abandonnés dans la nature en putréfaction.  Retour sur le film du drame !

 

La garde nationale apportait des vivres à Tiguila pour la population et à 2 km de la ville leur véhicule a sauté sur une mine. Alertée, la population est partie à leur secours. Malheureusement, ces gens sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés. Selon des sources locales, les assaillants ont tiré sur eux et sur place douze personnes ont perdu la vie.

«Un seul cadavre sur les douze a pu être enterré », confie la même source. La population a demandé de l’aide pour le reste des corps. Mais, malheureusement, les cadavres sont piégés.

De retour, ces derniers aussi sont tombés dans une autre embuscade. Bilan : six morts qui n’ont également pas pu être inhumés jusqu’à présent.

Au total, cette attaque a fait 18 morts du 1er  au 2 mai dont un seul enterré dans la Commune de Mondoro, Région de Mopti.

  1. Haïdara

Le Combat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *