« African Lion » 2022: les jihadistes et Wagner dans le viseur

Les Etats-Unis et leurs alliés vont devoir affronter l’essor de groupes extrémistes violents et l’arrivée de mercenaires russes au Sahel, a averti le chef du commandement américain pour l’Afrique (Africom), alors que s’accroît l’instabilité dans la région.


« Nous voyons une montée de l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest, surtout dans la région du Sahel », a déclaré à l’AFP jeudi le général Stephen Townsend au terme de l’exercice militaire international « African Lion » co-organisé par le Maroc, pays hôte depuis 2004.

« Nous voyons aussi l’arrivée d’acteurs malveillants et je pense spécifiquement aux mercenaires russes de Wagner qui sont au Mali », a constaté le haut gradé américain au Cap Drâa, dans le désert du sud marocain près de la ville de Tan-Tan. … suite de l’article sur Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.